Sakaya AKIYAMA

Artiste accueillie en résidence de juillet à septembre 2001 dans le cadre des « Gascogne Japanese art Scolarships ».
Née le 8 novembre 1971 à Hyogo. Elle vit et travaille au Japon.

Le travail de Sayaka AKIYAMA s’élabore à partir de sa propre existence, de son quotidien dont elle se sert comme d’un support pour produire des œuvres qui conjuguent artisanat, et expression plastique. Utilisant des plans de lieux, des cartes géographiques, des relevés de sites dans lesquels elle séjourne, elle témoigne de sa réalité par des tracés constitués d’une mixité de fils de couleurs et de matières (laine, lin, coton…) cousus directement sur des supports pré-existants où qu’elle fabrique elle-même artisanalement.

Puisant dans sa formation et sa culture, Sayaka AKIYAMA, établit un lien puissant entre son environnement et sa production artistique. Les parchemins qu’elle réalise à partir de matériaux naturels puisés dans les contextes ou elle évolue (chanvre, lin, teintes naturelles…) associent son travail à une certaine tradition artistique japonaise. Sensibles, séduisantes, ses œuvres savent établir le trait d’union avec les questionnements propres à l’art contemporain : rôle de l’artiste, sens de sa production, définition du sujet et du « savoir-faire »…

Intelligemment, Sayaka AKIYAMA, se place sur chaque terrain de la production artistique, en échappant à l’enfermement de chacun de leurs « systèmes ».

Son travail qui s’élabore à partir d’une attitude ( « je ne fais rien d’exceptionnel, je vis comme chacun d’entre vous…» ), ne s’enfère pas dans une position radicale qui deviendrait stérile : elle produit des œuvres qui refusent de séduire par des artifices techniques ou l’application d’une quelconque dextérité, d’un « talent » de l’artiste. Assimilables à un travail graphique ou pictural, elles n’ont d’autre volonté que de transmettre ce qui est propre à chacun : la sensibilité. Leur modestie et leur simplicité, ne font que renforcer leur qualité et suscitent mieux que de « l’admiration », de l’émotion.

Les expositions réalisées par Sayaka AKIYAMA tendent toujours à replacer volontairement ces œuvres dans des contextes de présentation valorisant, que l’on peut apparenter à ceux des musées ou des centres d’art (vitrines, sous-verre…)

Ils nourrissent le contraste recherché par l’artiste entre la simplicité de sa démarche et le résultat de son travail, mais l’imposent comme une réelle production plastique.

Au terme du séjour qu’elle a réalisé en atelier-résidence, Sayaka AKIYAMA a présenté une soixantaine de travaux qui tous retraçaient des instants, des parcours, des émotions vécues de juillet à septembre 2001.
Après l’inauguration de son exposition dans les locaux de Pollen, l’artiste a souhaité prolonger le lien établi avec le village. Une sélection de ses travaux, a été présentée directement dans certains points du village (magasins, office de tourismes…) en parallèle de son exposition à Pollen.

Denis DRIFFORT

Sayaka AKIYAMA
Photographies couleurs
Catalogue 20 pages + couverture – 16 x 21 cm
Epuisé