Jannick GUILLOU

Artiste en résidence de mi-février à mi-mai 2011.
Vit et travaille à Paris.

Jannick GUILLOU s’intéresse au corps comme premier vecteur de notre rapport au volume et à l’espace. De sa pratique personnelle de la gymnastique durant de nombreuses années elle a conservé un attrait pour le langage du corps, un intérêt pour ses trajectoires …. Son travail s’attarde sur ce qui l’encadre et l’enveloppe, sur ce qui va révéler sa présence ou trahir son absence, sur ce qui le contient : peau, vêtement, habitat … Ses installations nourries de l’environnement quotidien invitent à ressentir, habiter, pratiquer l’espace. La chorégraphie des formes, des matières ou des objets en mettant en scène le regard, projettent dans un scénario spatial singulier, délimité de tracés, de gabarits, de « patrons » plastiques subtils et suggestifs …

Pollen

« Dans mon travail, le corps brille par son absence. Il est présent par l’idée que l’on s’en fait, par des objets qui le représentent, par les espaces dans lesquels il se déplace. Chacun de ces espaces pouvant être traduit, schématisés, j’utilise librement ces tracés comme des légendes qui délimitent et créent un périmètre scénique.Puisant dans le quotidien et dans les objets qui composent l’espace domestique (boite en carton dont j’extrais une forme plate en la dépliant…maquette de construction pour jouet en bois… patron de couture pour confectionner les vêtements …) je transforme et redimensionne ces objets dans le but de les sortir de leur contexte courant, d’en faire les éléments d’une mise en scène à échelle humaine ».

Jannick GUILLOU

Edition réalisée dans le cadre de la résidence à Pollen – Epuisée –
Plaquette 4 pages – 21 x 29,5 cm
3 photographies