Guillaume PINARD

Artiste accueilli en résidence de mars à juin 2002.
Né le 12 mai 1971, à Nantes. Vit et travaille à Toulouse.

 

10
L’option masque n’est pas indispensable.

Con-Con se prive d’attaches et de rappels.
Il accepte sans scrupule le défi
qui s’impose à lui
selon le libre caprice
de la fantaisie, de la pulsion ou de la bêtise.

1
Inutile de se laisser convaincre par les possibilités des grandes oreilles

Con-Con a une valeur générale lisse.
Il effleure les surfaces
récuse toute stabilité,
évite toute consistance personnelle,
toute identification précise.
Mais l’affaire se gâte vite.

7
Le souci du vinaigre

Con-Con passe le plus clair de son temps
dans les limbes perfides de fantasmagories plus ou moins malsaines, à mélanger des formes populaires, mineures, industrielles, et des situations bouffonnes,
invraisemblables, absurdes.

2
L’arme solitaire

Comme un sac de sable
sur lequel le boxeur donne des coups
à un adversaire imaginaire,
Con-Con ne pratique pas l’art de la négociation. Il encaisse sans modération
et rend la monnaie sans compter.

3
Le cœur a parfois de bonnes raisons de douter du sexe

Con-Con sonne creux
et exige de ce creux qu’il persévère,
se force, s’exagère dans l’excavation,
qu’il épuise toute la substance énergétique de son vide.

4
Pourvu qu’il arrive quelque chose de frais

Con-Con, c’est une question de mutation,
transgénique et transgenre,
davantage tournée
vers l’expérimentation sanglante,
le hachage menu des clichés
et le mécanisme déréglé.

8
Pectoraux & peccadilles

Con-Con se presse, s’agite, se convulse
mais, comme un pari perdu d’avance
cette effervescence compte pour des prunes
et le condamne à faire du sur place.

9
Le rose humide

Chérubin et canaille,
Con-Con ne s’épargne guère.
Son visage se tord de grimaces pas possibles,
sans que l’on puisse dire ce qui,
du rire ou de la douleur,
l’emporte.

5
Sans doute, est-il porté sur la chose

De mésaventure en mésaventure,
Con-Con ne cesse d’être sollicité par
des impulsions obliques,
des chocs, des spasmes, des secousses,
toute une gamme de manifestations,
d’expressions ou de caractéristiques
imprévisibles, nerveuses, résolues.

6
Cette forme désormais dans le champ

Con-Con n’a pas peur du ridicule,
ne rechigne pas à se mettre en danger,
à endosser sans difficulté particulière
les rôles les plus extrêmes,
à provoquer les visions les plus idiotes.

Guillaume PINARD 
Catalogue 16 pages– 16 x 21 cm . + Couverture et illustrations couleurs
Epuisé
Texte Didier ARNAUDET / Guillaume PINARD