UA-166932205-1

Nathalie LA HARGUE

Artiste accueillie en résidence du 15 février au 15 mai 2015, Nathalie LA HARGUE est diplômée de l’École Duperré.
Vit et travaille à Paris.
Exposition présentée à Pollen du 22 mai au 17 juillet 2015.

Témoin de sa recherche d’une harmonie naturelle, sa composition se pose comme une sorte de Haiku (petit poème japonnais synthétique) nourri de décombres, de rebuts, de gravas et de matériaux recyclés glanés au fil de ses observations et découvertes en Lot-et-Garonne.

Eléments naturels et composites s’y conjuguent dans un jeu avec l’espace qui tente d’approcher « l’évidence du paysage. »

Cette interprétation de notre environnement témoigne des limites auxquelles confronte sa « recomposition », pointant par ailleurs des rapports ambivalents de séduction et de répulsion que peuvent inspirer les traces de la production industrielle.

« J’aime le mouvement des corps, les objets qui nous entourent et prennent parfois trop de place, la gestuelle de chacun qui contient et peut mener à la danse. J’ai créer des espaces où l’on se sent bien et qui prennent leurs racines dans le surplus de nos villes, dans la vie quotidienne. Avec à l’esprit le désir de garder une grande liberté de mouvement et d’improvisation. »

Nathalie LA HARGUE

Edition réalisée dans le cadre de la résidence à Pollen – Epuisée –
Plaquette 4 pages – 21 x 29,5 cm
3 photographies