UA-166932205-1

LAURENT LOLMEDE

Artiste accueilli en résidence durant l’été 2020. Exposition présentée à Pollen du 28 septembre au 30 octobre 2020.

Né à Figeac (Lot) en 1965 , vit et travaille à Paris et ailleurs…
Laurent Lolmède est un auteur de bande-dessinée qui a pris son quotidien comme sujet presque exclusif de son œuvre. Après avoir passé un CAP de dessinateur en publicité à Bordeaux, il part à Paris effectuer une année de préparation aux écoles d’art, entre en 1985 à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs en section édition-presse, puis travaille dans une agence de publicité. A partir de 1992 Lolmède édite en photocopies ses «extraits naturels de carnets » qu’il diffuse confidentiellement. En travaillant comme illustrateur pour la presse et l’édition il publie chaque année de 1996 à 2000 un album aux éditions Alain Beaulet. Ses recueils «Brut de Carnet», «Brut de Comix», «Goudron Pavers» ont été publiés chez United Dead Artists (UDA). Lolmède remplit des carnets de situations croquées sur le vif, de scènes de genre observées dans la rue, dans les bars. Sa curiosité porte aussi bien sur le milieu urbain que la rase campagne ou des horizons plus exotiques lors de voyages. Inspiré par l’art brut, il s’inscrit dans une culture résolument populaire.
Depuis 2018, à l’invitation de la Cie Ouïe/Dire Lolmède participe au projet « vagabondage 932 », résidence d’artistes de longue haleine développée dans un quartier de Coulounieix-Chamiers (24), en périphérie de Périgueux. Après avoir manié l’aquarelle et le noir et blanc, Lolmède est passé à un usage radical du « rouge et bleu » découlant des célèbres et désuets « crayons télévision » bicolores d’autrefois. Il en ressort une pratique du dessin qui tient de l’exercice et de la performance, mais qui s’accorde à un humour satirique dans l’esprit d’Hara-Kiri ou du Canard enchainé. « Après deux mois passés enfermé, j’ai besoin d’air et d’espace….sortir du carnet pour mieux « exploser » en grand format » (Lolmède)
L’exposition de son travail réalisé en résidence à Monflanquin est complété par la série « Pétages de Plombs et autres faits très divers du confinement » qui résulte d’une invitation lancée par l’artiste et Musta Fior * :  une cinquantaine de dessinateurs ont été invités à réagir par le dessin à un fait divers insolite noté pendant le confinement dans la presse quotidienne.

 

*Musta Fior est un artiste collagiste : mustafior.wixsite.com

Edition réalisée dans le cadre de la résidence à Pollen – Disponible
carnet 40 pages couleur