Bérénice MERLET

Artiste accueillie en résidence de mi-février à mi-mai 2012. Diplômée des Beaux Arts de Nantes en 2007.
Vit et travaille à Paris.
Exposition présentée à Pollen du 11 mai au 22  juin 2012.

“Empreint d’un vocabulaire d’objets et d’histoires liés à mon enfance, je cherche à convoquer un univers sensoriel à travers des manipulations. Par collage, je travaille vers une image qui parlerait au collectif pour mener le spectateur à sa position de rêveur, « une paresse attentive ». Mon travail s’élabore autour de sculpture très narrative, à la lisière entre deux mondes, celui de l’enfance, et le mien, celui d’une adulte qui déborde. Je me suis intéressée à une iconographie féminine et sur des images qui me semblent liées à mon éducation religieuse et à une histoire personnelle. Mais ces images qui font récit ne semblent pas m’appartenir. Elles résonnent comme quelque chose de collectif et de commun à une large partie d’une population. Il y a en moi des choses que l’on m’a transmises et qui s’insinuent, trop grandes : une place à tenir, une histoire familiale, des monstres sous les lits, une identité féminine (…) J ‘ai beaucoup travaillé avec des matériaux domestiqués, d’intérieurs qui se déplacent pour devenir carapace, abri. Je m’intéresse à la couche et plus précisément aux tentes comme refuge. Un lieu intime et de repli, pour la lecture, l’écriture, l’amour, pour dormir et donc pour rêver. Se cacher, se retrouver, s’envelopper d’une tanière (…)”

Bérénice MERLET

Edition réalisée dans le cadre de la résidence à Pollen – Epuisée –
Plaquette 4 pages – 21 x 29,5 cm
3 photographies